Pourquoi utiliser l’illustration dans votre communication ?

Vous souhaitez vous démarquer, avoir une communication forte, créer un lien avec votre cible, faciliter la compréhension de votre message…

Avez-vous pensé à l’illustration ? Une communication pertinente passe par son originalité, sa distinction, son aspect graphique et esthétique. L’illustration peut-être un point fort pour parvenir à vos objectifs.

Capter le lecteur

Un support de communication comprenant de l’illustration attire l’oeil. Elle fait appel à notre imaginaire et nous renvoie à notre enfance. Dans un monde ou nous sommes plongés dans les informations textuelles et photographiques, l’illustration se démarque. Elle permet de rendre plus visible. En un seul coup d’oeil, sans même lire un mot, on peut deviner de quoi il peut s’agir. Vous avez alors plus de chance d’attirer votre cible.

 

 

Créé un rapport affectif

Dans le graphisme, la publicité, la communication, on cherche à provoquer l’émotion pour susciter l’acte souhaité (achat, contact, visite…). L’illustration aide à cela, étant plus attrayante à regarder. On le voit beaucoup avec les grandes marques et leurs mascottes, qui parfois, incitent plus à l’achat que le produit en lui-même. C’est plus simple de s’identifier à un personnage illustré qu’a une personne réelle photographiée. Notre imaginaire peut se mettre à la place de ce personnage alors qu’il est plus difficile sur un être humain que l’on va considérer comme une personne précise.

 

 

Faciliter la compréhension

L’illustration permet d’être compris plus simplement qu’avec seulement du texte. Elle raconte une histoire. D’un coup d’oeil, on peut savoir où ça peut se passer (avec un décor), à qui ça s’adresse (avec des personnages ou un style)… Le lecteur de l’image peut alors s’identifier beaucoup plus rapidement.

Elle peut permettre de mettre en image des éléments difficiles à faire comprendre. On le voit souvent dans des études de cas, c’est ce que l’on appelle la datavisualisation ou infographie, un mélange entre mise en page, graphisme et illustration.

Des possibilités infinies et une grande flexibilité

La photo, qui est bien souvent la plus utilisée, à quelque limites. C’est la qu’entre en concurrence l’illustration. En effet, la photo peut s’avérer compliquée à mettre en place et demande une grande logistique. Avec l’illustration, il est possible de mettre en visuel tous vos désirs (ou presque). Choisir un décor, un angle de vue, des personnages dans telle position, avec tel objet, dans un certain style etc… Elle permet de faire des mises en scène compliquées et longues à réaliser en photo avec des heures de mises en place, de prises de vue, de retouches…

Des illustrations pour quels supports ?

Elles peuvent être adaptées à tous types de supports. On peut les utiliser sur des flyers, affiches, dépliants ou tout autre supports papier. Mais aussi sur le web, dans une bannière de site ou réseaux sociaux, dans un site pour illustrer un service, dans un article…

Comment s’y prendre ?

Faire appel à un graphiste/illustrateur pour avoir des illustrations en cohérence totale avec votre support, votre texte, votre identité, est la meilleure des solutions. Si vous prenez des illustrations toutes faites sur internet, premièrement, il faut être sûr qu’elles sont libres de droit, au risque de se faire rappeler à l’ordre, et deuxièmement, vous pouvez les retrouver sur des supports de communication d’autres personnes/entreprises et donc on peut tout de suite oublier l’idée de se démarquer !

Avoir des illustrations personnalisées permets de correspondre au style graphique de votre support, à l’identité de votre marque, de mettre l’accent sur les éléments importants à faire transmettre. Tout peut être maîtrisé étant donné qu’elles sont réalisées sur mesure.

 

Si tu as besoin de créer des visuels de communication sur mesure et en cohérence avec ton entreprise, n’hésite pas à me contacter ou regarder mes services.

Laisser un commentaire

S’inscrire à la newsletter

Le graphisme, c’est quoi ?

Quand on me demande ce que je fais dans la vie, les gens me demandent souvent, « Mais le graphisme, c’est quoi exactement ? ». Je suis certaines que beaucoup ne savent pas ce que s’est où alors ont une vague idée. Certains disent, « c’est à base de dessin je crois », et même une fois, un monsieur avec lequel je discutais, à confondu le métier de graphiste avec celui de graffeur. Vous voyez la différence ? Le graffeur, c’est celui qui fait des graffitis, et le graphiste, je vous explique tous de suite.

Définition du graphisme

 

Le design graphique est un des domaines des arts appliqués, différents de l’art tout court. L’art appliqué s’applique dans un domaine (design de mode, design d’espace, design d’objet et design graphique). Le graphisme s’applique à la communication visuelle.

Le graphisme répond à un besoin. Un besoin de promotion, d’information, d’instruire, de communiquer, tout simplement. C’est une discipline qui consiste à créer, choisir des éléments graphiques (formes, typographies, photos, couleurs…) en les agençant sur un support de communication, de manière à faire passer un message. Chaque élément est symbolique, il représente quelque chose et doit être utilisé à bon escient. Tout est réfléchi.

Donc non, on ne mets pas des étoiles sur un prospectus parceque c’est « joli », ou du jaune parcequ’on adoooore cette couleur. Tous les choix doivent être justifiables et pour servir une information. Et non, un graphiste n’est pas un artiste perché, il y a beaucoup plus de théorie qu’on ne le croit.

 

 

En pratique, on fait quoi dans le graphisme ?

 

On créé des visuels de communication, c’est à dire : des affiches, des flyers, des logos, des dépliants, des magazines, des packaging, des stands et tout ce qu’il peut s’apparenté à de l’agencement d’informations visuel. J’espère que je ne vous perds pas.

Le graphisme, c’est d’abord un savoir,

des connaissances, des bases. Il y a tout un tas de règles à apprendre à maîtriser. On n’agence pas de la même manière un visuel pour une affiche de rue qui doit se voir et comprendre au premier coup d’oeil, qu’un dépliant qui présente tous les services d’une entreprise. Ces bases, on les apprends très souvent dans les écoles d’arts appliqués, de design graphique, du niveau bac au supérieur, (bac +5 il me semble). On peu aussi tout apprendre dans des livres ou sur internet, mais c’est un peu plus compliqué dans le sens où il faut vraiment s’y mettre !

Mais il faut également apprendre à répondre à un besoin,

à une problématique. Savoir écouter le client, créer un brief (cahier des charges), et y répondre. Il faut avoir un vrai processus de création. Savoir analyser la demande, l’entreprise cliente, les concurrents, proposer des axes créatifs, savoir rebondir sur une idée… Tout ne vient pas comme par magie dans notre tête. La créativité se travaille au fil du temps et de l’expérience. Le processus permet de créer un projet final en adéquation avec la demande, le client et « l’actualité ». La culture graphique aide beaucoup aussi ! Dans mon parcours scolaire, j’ai eu beaucoup de cours sur l’histoire du graphisme, de la typographie, de l’art en général. Ça permet de se référer à l’existant, d’apprendre des techniques et de connaître ce qui a déjà été fait pour créer quelque chose de nouveau. Le graphisme ne date pas d’hier ! Il faut être curieux et habituer son oeil à voir ce qui fonctionne et ne fonctionne pas.

Puis, il y a la technique.

Tout, ou presque, se fais aujourd’hui sur des logiciels. Les plus répandus proviennent de la suite Adobe : Indesign pour la mise en page, Illustrator pour les illustrations vectorielles, Photoshop pour la retouche photo, le maquettage de webdesign ou le photomontage, After Effect pour le motion design, mais là ça peut-être un autre métier. Bref, il y a un long apprentissage à faire sur ces logiciels. La pratique, il n’y a que ça de vrai pour les maîtriser. Et encore, ils sont tellement riches, qu’on ne sait jamais tout exploiter d’un logiciel Adobe.

Et non, on ne fait pas une affiche sur Word… !

 

En bref le graphisme c’est :

l’art de communiquer par l’image

du savoir et de la curiosité

de la créativité

de la technique

Si tu as besoin de créer des visuels de communication sur mesure et en cohérence avec ton entreprise, n’hésite pas à me contacter ou regarder mes services.

Laisser un commentaire

S’inscrire à la newsletter

Bibliothèque : communiquer par le visuel + exemple projet

Il y a peu de temps, j’ai eu l’occasion de rencontrer Laure, bibliothécaire. Ayant l’envie d’avoir des supports de communication informatifs autant qu’attrayants, elle m’a demandé de lui créer un flyer ainsi qu’un marque page. Elle possédait déjà ces deux supports mais ils avaient été créé en internet sans aucunes compétences de graphisme et mise en page. Après avoir pris connaissance des anciens supports, j’ai pu lui proposer un graphisme en adéquation avec les informations qu’elle voulait mettre en avant et la charte graphique existante de la bibliothèque (l’idée des livres et les couleurs).

Le marque page : le must-have d’une bibliothèque :

Les gens viennent pour lire et emprunter des livres. Le marque est alors le support indispensable à offrir puisqu’il permet d’avoir les informations importantes à porter de mains. On peut inscrire les horaires, les contacts et même pourquoi pas un tableau pour y écrire les dates de rendu des emprunts. En plus de cela, ça fait plaisir au client.

graphisme marque page bibliothèque

La carte d’adhérent :

Pour l’emprunt des livres, il y a la plupart du temps une carte pour chaque adhérent. Elle peut être également réalisée par un graphiste pour la personnaliser au nom de la bibliothèque et la rendre professionnelle.

Le flyer :

Le flyer à pour but d’inciter les gens à venir sur le lieu, à avoir plus d’informations et communiquer facilement. Il peut être basé sur la communication de la bibliothèque ou plus ponctuellement, communiquer sur une lecture, une séance de dédicaces…

flyer bibliothèque

Si tu as besoin de créer des visuels de communication sur mesure et en cohérence avec ton entreprise, n’hésite pas à me contacter ou regarder mes services.

Laisser un commentaire

S’inscrire à la newsletter

Réussir sa carte de visite

La carte de visite, ce petit object qui paraît perdre de la valeur mais qui est toujours aussi utile. J’ai entendu par ci par la que la carte de visite était démodée, pourtant lorsque je me rend dans des événement d’entrepreneur, des after-work et mise en relation, c’est l’outils indispensable pour garder le contact. Pour ma part, je garde toutes celles qu’on me donne au cas ou j’aurai besoin d’un service en particulier. Autant me tourner vers quelqu’un que j’ai déjà rencontrer non ? C’est utile dans l’autre sens. Les gens se souviendront de toi grâce à ta carte de visite. Ce n’est donc pas à négliger.

Mettre les bonnes informations

Pour qu’elle soit efficace, il faut qu’elle véhicule toutes les informations nécessaires. Il m’est arrivé de retrouver des cartes de visite avec seulement le nom ou le logo mais ne donnant pas plus d’info que ça sur l’activité. Il est donc important que tout y soit. Sinon elle finira à la poubelle.

  • Le logo et/ou le nom de la société
  • L’activité et/ou les services (plomberie…)
  • L’adresse si il s’agit d’un lieu physique (magasin…)
  • Le contact (nom, téléphone, mail, réseaux sociaux si tu as)

L’idée est d’avoir l’essentiel sans en avoir trop, ni trop peu.

Le format

Nous avons tendance à vouloir marque les esprit et opter peut-être pour les formats originaux par rapport à la concurrence. Ça peut être une bonne idée mais attention, elle doit rester pratique et ne pas dépasser la taille standard (85 x 54 mm) pour être rangée au même endroit que les autres. Encore une fois, ce serait dommage qu’elle finisse à la poubelle.

Pour ma part, la mienne n’est pas de format standard. Elle est plus petite et plus allongée. J’ai très souvent un retour positif dessus, ça change et c’est mignon. Après le fait qu’elle est plus petite peut engendrer plus facilement la perte. C’est un parti pris.

Le graphisme

La carte de visite doit refléter l’image de l’entreprise et marquer les esprits, que le client reconnaisse la marque. Il est alors primordial de la faire correspondre à la charte graphique de l’entreprise si elle est déjà établie. C’est un support de communication visuelle, tu l’auras alors compris, il faut qu’elle soit impactante et cohérente au reste de ta communication.

Les éléments graphique, les formes, la typographique les couleurs doivent refléter l’activité également, mais c’est la tout le travail du graphiste en faisant en sorte que tout soit clair et lisible en hiérarchisant les informations.

A NE PAS FAIRE :

  • Imprimer sur un papier bas de gamme (elle ne durera pas dans le temps)
  • Vouloir mettre trop d’informations (des mots clés suffises pour l’activité par exemple)
  • Utiliser des images libres de droits sur google (vous risquez d’avoir la même carte que votre concurrent)
  • Utiliser des photos de mauvaise qualité (pas assez lumineuse, mauvais cadrage, pixélisation…)

Si tu as besoin de créer des visuels de communication sur mesure et en cohérence avec ton entreprise, n’hésite pas à me contacter ou regarder mes services.

Laisser un commentaire

S’inscrire à la newsletter

Pourquoi retravailler son identité visuelle ?

 

Comme tu as pu le constater, mon site à évolué et son identité graphique aussi. Le mois d’aout était le moment idéal pour moi de remettre en question mon activité. Les clients ne sont pas forcément au rendez-vous, les vacances d’été faisant que les boites marchent au ralentis. J’ai donc réfléchis à réorganiser ma petite entreprise et l’idée de remettre à jour mon identité visuelle ainsi que mon site est venue assez rapidement comme sur un coup de tête, une évidence.

En ce qui concerne l’identité, j’ai retravaillé sur les couleurs. Le logo n’a pas changé mise à part des petits éléments que j’ai supprimés pour le rendre plus sobre. Je trouvais que les couleurs ne reflétaient plus vraiment mon univers et mon identité datait de mon année de licence, juste avant de me lancer donc je trouvais normal de me mettre à jour de ce côté la pour être en adéquation avec mon travail d’aujourd’hui. Je suis donc partie sur deux couleurs, le bleu nuit et l’or associé avec du noir et du blanc. Plus de sobriété et une identité plus forte et donc plus reconnaissable, ce qui est important pour se démarquer et retenir l’attention du client.

Au niveau du site, la structure principale est restée la même. J’ai surtout remis à jour avec l’identité, les couleurs, les nouvelles typographies… Mais j’ai tout de même changer le header avec une vidéo en fond. J’aime beaucoup les sites dynamiques, je trouve qu’ils marque d’avantage le visiteur, ce qui peut être donc un bon point ! Le contenu est plus clairplus visuel avec de nouvelles photos pour mes pages de services que j’ai réalisée à l’endroit où je travaille. J’ai également rajouté des détails comme par exemple le plugin avec mon profil Instagram.

Pourquoi retravailler son identité visuelle ?

 

L’identité visuelle doit être le reflet des valeurs de l’entreprise. Il faut également qu’elle corresponde à la clientèle cible. Au tout début d’une entreprise, on ne sait pas forcément comment les choses vont évoluer, si nos clients seront les mêmes quelques mois/années plus tard. Il est alors intéressant de remettre en question ces aspects pour savoir si tout est encore cohérent. On a tendance à se dire qu’une identité graphique, un logo doit être le même tout au long de la vie de l’entreprise, or si elle n’est pas cohérente à cette dernière et ne vise pas les bons clients, il y a un risque de renvoyer une mauvaise image. Il est donc plus judicieux de la retravailler, en toute transparence avec ses clients. Améliorer l’identité est signe d’innovation, et l’innovation est synonyme d’une entreprise dynamique qui veut sans cesse se dépasser, ce qui est plutôt un bon point lorsque l’on veut donner un projet à une entreprise.

 

 

Et dernier point important, il faut toujours prévenir sa clientèle sur son évolution / changement au niveau de l’identité visuelle et du site. Il faut faire en sorte que les modifications soient bien accueillis et expliquer ses choix. De plus le client ne sera pas perdu lorsqu’il tombera sur une communication de ton entreprise et saura que c’est bien toi, ta marque.

 

Et toi, tu as une identité visuelle ? Tu penses la remettre à jour ?

 

Si tu as besoin de créer des visuels de communication sur mesure et en cohérence avec ton entreprise, n’hésite pas à me contacter ou regarder mes services.

Laisser un commentaire

S’inscrire à la newsletter

Comment se démarquer de la concurrence à l’aide du graphisme ?

Si tu es atterri ici, c’est surement que tu as une activité de prestations de services ou bien de vente, une entreprise quoi. Et bien tu es bien tombé, je vais te donner quelques idées pour te démarquer de la concurrence. C’est une question que l’on se pose tous au début. Comment vais-je réussir à me faire une place au milieu de tous ceux qui proposent le même type de services / produits. Moi même je me le suis demandé, et je me le demande encore parfois !

On peut se démarquer par beaucoup de moyens, mais je préfère te parler de mon domaine, donc se démarquer avec la création graphique. J’ai déjà évoqué dans un précédent article du fait de devoir donner une image professionnelle à ton activité. Et passer par le graphisme en fait grandement partie. Mais mise à part le logo et la charte graphique, tu peux mettre en place d’autres éléments pour te faire remarquer.

✏️ Montrer en quoi tu es la personne idéale avec qui travailler sur tes supports de communication (site, flyers…). Mettre tes atouts en valeur.

✏️ Créer une carte de voeux à l’image de ton entreprise et l’envoyer à tes clients. Ils seront ravie que tu penses à eux et garderons éventuellement la carte si elle est jolie et donc tes coordonnées, par la même occasion.

✏️ Créer une carte de remerciement pour une activité de vente. Une jolie petite carte à collectionner fait toujours plaisir.

✏️Offrir des cadeaux aux couleurs de ta marque / entreprise : calendrier / marque page / bloc-note…

✏️Créer un site vitrine pour avoir une présence en ligne

✏️ Créer une carte de visite pour marquer tes clients et leur donner tes coordonnées

✏️ Animer tes réseaux sociaux avec des visuels / mini vidéos en rapport avec ton activité et raccord avec ton logo / charte graphique

✏️ Faire confiance à un pro, parce que oui, tout ça, ça ne s’improvise pas ! 😉

Voilà quelques idées à mettre en place qui peuvent faire la différence et surtout donner encore de continuer a travailler avec toi / acheter tes produits, services. Surtout n’hésite pas à nous partager d’autres idées en commentaire ! 

 

Si tu as besoin de créer des visuels de communication sur mesure et en cohérence avec ton entreprise, n’hésite pas à me contacter ou regarder mes services.

Laisser un commentaire

S’inscrire à la newsletter

Close