Combien coûte un graphiste freelance ?

Vous lancez une nouvelle marque, un nouveau projet entrepreneurial, un évènement et vous envisagez de déléguer la création visuelle (que ce soit, l’identité, les affiches, flyers…) par un graphiste, mais vous vous demandez le prix que ça va vous coûter et comment c’est calculé.

Quel est le tarif d’un graphiste ?

Un graphiste indépendant détermine le prix de ses prestations en fonction du temps nécessaire, aux éventuels coûts à intégrer au devis (ex : achat de typographies, d’images, de photos…), à la difficulté du projet demandé, et la nature de celui-ci. Un travail de création n’a pas le même prix qu’un travail d’exécution. (Ex : si on a une charte et modèle à suivre ou non). Entre dans le prix, également, la cession des droits d’auteur qui varie selon la durée et l’étendue de la diffusion.

Un graphiste junior facture entre 250 et 350€ par jour.

Un graphiste sénior, entre 350€ et 600€ par jour.

Un graphiste qui est “à son compte” est bien un chef d’entreprise mais sans salariés… Il a donc des obligations et des charges à reverser comme tout entrepreneur. Le tarif d’un graphiste indépendant varie entre 250€ pour les débutants et 600€ par jour pour les plus expérimentés.

 

 

Quel est mon tarif ? 

Mon tarif journalier est de 300€ par jour.

Mais n’imaginez pas que je gagne 300€ x 30 jours = 9000€ par mois. Non, on ne travaille pas tous les jours sur nos projets clients. Il y a des jours où on doit s’occuper de la compta, de trouver des clients, de travailler sur sa communication… Et il faut bien sûr, soustraire les charges à tout ça (cotisations, taxes, impots, logiciels, matériel informatique, coworking…) et penser aux vacances aussi ! On n’a pas de congés payés. 

Grille de tarifs

Voici des exemples de tarifs que je pratique :

Création d’une affiche : entre 300 et 1000€

Création d’un flyer : entre 150 et 400€

Création d’un logo : entre 400€ et 1500€

Création d’un faire part : entre 150€ et 300€

– Pourquoi ce tarif est compris entre deux montant ?

On ne pratique pas les mêmes prix pour une association à but non lucratif, qu’une entreprise qui génère un chiffre d’affaire. Dans le même principe, on ne facture pas le même montant pour un support qui vise à communiquer, qu’un support qui vise à vendre ou gagner de l’argent tout simplement car le client va gagner de l’argent grâce à notre création. (Exemple : Les restos du coeur / Carrefour). Il y aussi, tout les autres facteurs évoqués plus haut. On ne peut pas avoir de grille fixe. Chaque client est différent, chaque projet est différent. C’est la raison pour laquelle, tout doit être réfléchis au cas par cas.

Que contient le prix d’une prestation ?

  • Le temps d’analyse, de recherches, de création, mais aussi des modifications.
  • Le temps des contacts (mails, appels, rendez-vous…) / Pas forcément compté dans le calcul, mais c’est important de le mentionner. C’est du temps en plus.
  • Le temps de faire les exports / À chaque envoi, on doit préparer les fichiers avant de les envoyer. C’est la raison pour laquelle, on souhaite que vous, clients, nous dites les modifications en même temps plutôt que revenir 10 fois dessus. C’est également pour cette raison, que les devis sont strictes en therme de retours modifications possibles. Sinon vous imaginez que notre temps estimé explose et que nous perdons de l’argent.
  • Les achats associés (typographies, photos…) / Optionnel.
  • La cession des droits / évoquée plus haut.

Si vous avez des doutes sur la faisabilité d’un projet, n’hésitez pas à contacter un graphiste. C’est en discutant et demandant un devis, qu’on se rend compte si oui ou non on va pouvoir investir ! Un devis est gratuit et n’engage en rien tant qu’il n’est pas signé.

 

Si tu as besoin de créer des visuels de communication sur mesure et en cohérence avec ton entreprise, n’hésite pas à me contacter ou regarder mes services.

Laisser un commentaire

S’inscrire à la newsletter

Le graphisme, c’est quoi ?

Quand on me demande ce que je fais dans la vie, les gens me demandent souvent, « Mais le graphisme, c’est quoi exactement ? ». Je suis certaines que beaucoup ne savent pas ce que s’est où alors ont une vague idée. Certains disent, « c’est à base de dessin je crois », et même une fois, un monsieur avec lequel je discutais, à confondu le métier de graphiste avec celui de graffeur. Vous voyez la différence ? Le graffeur, c’est celui qui fait des graffitis, et le graphiste, je vous explique tous de suite.

Définition du graphisme

 

Le design graphique est un des domaines des arts appliqués, différents de l’art tout court. L’art appliqué s’applique dans un domaine (design de mode, design d’espace, design d’objet et design graphique). Le graphisme s’applique à la communication visuelle.

Le graphisme répond à un besoin. Un besoin de promotion, d’information, d’instruire, de communiquer, tout simplement. C’est une discipline qui consiste à créer, choisir des éléments graphiques (formes, typographies, photos, couleurs…) en les agençant sur un support de communication, de manière à faire passer un message. Chaque élément est symbolique, il représente quelque chose et doit être utilisé à bon escient. Tout est réfléchi.

Donc non, on ne mets pas des étoiles sur un prospectus parceque c’est « joli », ou du jaune parcequ’on adoooore cette couleur. Tous les choix doivent être justifiables et pour servir une information. Et non, un graphiste n’est pas un artiste perché, il y a beaucoup plus de théorie qu’on ne le croit.

 

 

En pratique, on fait quoi dans le graphisme ?

 

On créé des visuels de communication, c’est à dire : des affiches, des flyers, des logos, des dépliants, des magazines, des packaging, des stands et tout ce qu’il peut s’apparenté à de l’agencement d’informations visuel. J’espère que je ne vous perds pas.

Le graphisme, c’est d’abord un savoir,

des connaissances, des bases. Il y a tout un tas de règles à apprendre à maîtriser. On n’agence pas de la même manière un visuel pour une affiche de rue qui doit se voir et comprendre au premier coup d’oeil, qu’un dépliant qui présente tous les services d’une entreprise. Ces bases, on les apprends très souvent dans les écoles d’arts appliqués, de design graphique, du niveau bac au supérieur, (bac +5 il me semble). On peu aussi tout apprendre dans des livres ou sur internet, mais c’est un peu plus compliqué dans le sens où il faut vraiment s’y mettre !

Mais il faut également apprendre à répondre à un besoin,

à une problématique. Savoir écouter le client, créer un brief (cahier des charges), et y répondre. Il faut avoir un vrai processus de création. Savoir analyser la demande, l’entreprise cliente, les concurrents, proposer des axes créatifs, savoir rebondir sur une idée… Tout ne vient pas comme par magie dans notre tête. La créativité se travaille au fil du temps et de l’expérience. Le processus permet de créer un projet final en adéquation avec la demande, le client et « l’actualité ». La culture graphique aide beaucoup aussi ! Dans mon parcours scolaire, j’ai eu beaucoup de cours sur l’histoire du graphisme, de la typographie, de l’art en général. Ça permet de se référer à l’existant, d’apprendre des techniques et de connaître ce qui a déjà été fait pour créer quelque chose de nouveau. Le graphisme ne date pas d’hier ! Il faut être curieux et habituer son oeil à voir ce qui fonctionne et ne fonctionne pas.

Puis, il y a la technique.

Tout, ou presque, se fais aujourd’hui sur des logiciels. Les plus répandus proviennent de la suite Adobe : Indesign pour la mise en page, Illustrator pour les illustrations vectorielles, Photoshop pour la retouche photo, le maquettage de webdesign ou le photomontage, After Effect pour le motion design, mais là ça peut-être un autre métier. Bref, il y a un long apprentissage à faire sur ces logiciels. La pratique, il n’y a que ça de vrai pour les maîtriser. Et encore, ils sont tellement riches, qu’on ne sait jamais tout exploiter d’un logiciel Adobe.

Et non, on ne fait pas une affiche sur Word… !

 

En bref le graphisme c’est :

l’art de communiquer par l’image

du savoir et de la curiosité

de la créativité

de la technique

Si tu as besoin de créer des visuels de communication sur mesure et en cohérence avec ton entreprise, n’hésite pas à me contacter ou regarder mes services.

Laisser un commentaire

S’inscrire à la newsletter

Pourquoi nous, graphistes, nous ne sommes pas gratuits ?

Depuis que je suis à mon compte, je vois beaucoup d’annonces, de demandes de projets gratuits ou en échange de visibilité. Cet article me tiens particulièrement à coeur puisque j’essaie de vivre de mon activité et je peux vous dire qu’avec ce genre de demandes, ça me fait douter. Alors, pourquoi nous ne faisons pas de prestations gratuites ? 

C’est un métier qui repose sur de réelles connaissances

La plupart du temps les gens associent le graphisme à quelque chose de cool, de fun et donc généralement à une passion. Alors oui, ça l’est. J’adore le graphisme et c’est la raison pour laquelle j’ai voulu en faire mon métier mais n’oublions pas justement que c’est un métier. On peut tout à fait travailler en s’amusant et faire ce de que l’on aime, son travail.

Cependant, cela va au delà d’une passion, lorsque l’on est graphiste, c’est que nous avons fait des études dans le domaine. Pour ma part, je suis dans l’art appliqué depuis le bac, ce qui m’a permis d’acquérir une méthode de travail, que ce soit pour être organisée, mais aussi avoir de la créativité, des idées pertinentes assez rapidement. J’ai appris l’histoire du graphisme, ce qui me donne des références sur quoi m’appuyer. J’ai appris les bases, les règles typographiques, les symboliques des couleurs, des formes… On peut également faire des formations en plus des études pour nous perfectionner dans un domaine spécifique.

Tout ça pour vous dire que rien est au hasard et que tout est pensé le plus intelligemment possible. C’est donc bel et bien un réel travail. Et tout travail mérite salaire, on est bien d’accord 🙂

Nous devons pouvoir en vivre

Lorsque nous nous mettons en freelance, notre but est de pouvoir en vivre. Et si nous devons accepter des missions gratuitement même pour une association ou une toute petite entreprise qui démarre…, et bien nous ne pouvons pas en vivre. Imagine bien que dernière, nous avons tout comme toi, des frais à payer. Des frais en tant qu’entreprise, les cotisations, l’électricité, l’ordinateur qui tombe en panne, les crayons usés… Mais aussi les frais personnels, ceux que nous devons payer avec le salaire qu’on se verse, le logement, la nourriture…

Un travail gratuit contre de la visibilité, ça part d’une bonne intention, mais si nous le faisons, nous allons avoir des tonnes de mails pour refaire ça. Et la publicité que ça nous fait, c’est « demandez lui du travail, c’est de qualité et c’est gratuit ». Oui mais non, encore une fois, notre but est de nous faire connaître afin de vivre de notre travail. Ce n’est donc pas la meilleure des idées.

(Mais ça fonctionne aussi pour ceux qui ont un travail salarié à côté, rappelez vous, tout travail mérite salaire)

Le travail final n’est pas que le visuel, c’est l’ensemble de la prestation

Nous ne sommes pas gratuits car il faut penser aussi la prestation en elle-même. Nous n’apportons pas que le projet final. Il y a toute la partie cachée, les recherches sur l’entreprise, l’accompagnement, le conseil, les recherches… Mais aussi le bénéfice que nous apportons à l’entreprise. Par exemple, un logo va donner une image professionnelle, il va orienter le client, donner une plus value. Une brochure ne vas pas seulement lister les services/produits, il va vendre, convaincre

 

 

Il faut toujours se poser les bonnes questions avant de demander une mission gratuitement. Votre graphiste ne mérite pas quelque chose en retour de son travail ? Son travail va-t-il être de qualité s’il te propose du travail gratuitement ? Va-t-il penser à ce que tes clients veulent ? Va-t-il savoir te conseiller sur tes besoins ? 

Et toi tu en penses quoi ? Tu es graphiste, et ça t’es déjà arrivé ? Ou tu es pro et tu as déjà envisager faire appel à un graphiste ?

Si tu as besoin de créer des visuels de communication sur mesure et en cohérence avec ton entreprise, n’hésite pas à me contacter ou regarder mes services.

Laisser un commentaire

S’inscrire à la newsletter

Pourquoi faire appel à un graphiste ?

On se retrouve aujourd’hui pour répondre à la question que tu te demandes peut-être : pourquoi faire appel à un graphiste ? Aujourd’hui, la mode est du faire soi-même, que ce soit dans n’importe quel domaine. Alors on pense que l’on peut se passer de professionnel, mais il faut tout de même se poser les bonnes questions. Un professionnel est qualifié et à l’habitude de travailler sur ce que tu veux réaliser.

 

Qu’est ce qu’un graphiste ?

Dans un premier temps, je vais t’expliquer ce qu’est un graphiste, puisque c’est la base de cet article et même de ce blog, et oui c’est mon métier.

Un graphiste est un professionnel de la communication de façon visuelle. Il conçoit des images pour transmettre un message. Pour cela, il utilise les formes, signes, couleurs, typographies, images… et leurs sémantiques (sens) pour créer un visuel cohérent. Le graphiste sait créer du lisible, harmonieux et captivant pour attirer l’oeil.

Il peut travailler dans le domaine du print, dans ce cas il travaille sur des affiches, brochures publicitaires, packaging, magazines… Mais il peut aussi être spécialisé dans le numérique et concevoir des bannières animées ou non, des sites internet, habillages de réseaux sociaux… Tout ce qui s’apparente au visuel, peut passer entre les mains d’un graphiste.

 

graphiste atelierju le mans

Faire appel à un graphiste, pour faire quoi ?

✔️ Être conseillé et avoir le regard d’un professionnel

En effet, tu as peut-être envie de te passer d’un graphiste et faire toi-même tes supports de communication, mais on ne s’improvise pas graphiste sans en connaître un minimum en communication, mais aussi et surtout en conception visuelle. Tout est important et à prendre en compte dans un visuel. Les couleurs, les images, la mise en page…

Le graphiste saura définir tes besoins, selon ta problématique (promouvoir un événement, faire connaître un produit, présenter ton travail… ) et te conseiller pour obtenir les résultats que tu souhaites.

✔️ Donner une image cohérente à ton entreprise

Il faut que tu saches que ton image est vraiment importante, même si je pense que tu le sais déjà. Plus il y aura de la cohérence entre tes services et ton identité visuelle, plus tu auras de chance d’avoir de clients. Naturellement, un client aura plus confiance en un logo soigné et représentatif qu’un visuel bâclé sur Paint. C’est marque de professionnalisme. C’est un peu pareil pour une devanture de magasin ou restaurant par exemple, tu as plus envie d’entrer lorsque c’est propre et  cohérent avec les produits / services. Alors pense toujours à tes clients. Auront-ils vraiment envie de te faire confiance avec cette image la ?

✔️ Avoir une communication visuelle unique

Le risque de se faire sa propre identité visuelle, ou faire appel à une autre personne qui n’est pas dans la profession, est de se retrouver avec un plagiat ou quelque chose qui ressemble beaucoup à un concurrent direct ou non. Le problème numéro 1, c’est que ce n’est pas légal, même si ce n’est pas le même exactement, c’est de la copie et ce sera également vu de tes clients qu’ils s’en rendent compte. Le problème numéro 2, est qu’il ne sera pas en adéquation avec ton entreprise à toi ! C’est tout de même mieux d’avoir une vrai communication visuelle, digne de ce nom non ? Ton entreprise est unique donc tu dois avoir un graphisme unique.

PS : je ne dis pas que tu es un copieur hein, mais certaines personnes en sont inconscientes, alors c’est bien de le rappeler.

✔️ Le graphiste met ses compétences créatives au service de ton entreprise

Un graphiste est créatif et imaginatif. Il est sans cesse en train de s’informer des dernières tendances pour être toujours dans l’ère du temps. Il s’intéresse aussi à ton entreprise évidemment ! Avant tout projet, il va s’informer sur ton entreprise et sa personnalité, ses qualités, les différences face aux concurrents… Et cela pour te proposer un projet toujours plus qualitatif.

✔️ Être identifiable par tes clients

Oui, parce qu’une identité réussie et en adéquation avec les services et valeurs de ton entreprise, sera d’autant plus identifiable par tes clients. Le fait d’avoir une cohérence entre tous tes supports de communications (imprimés et sur le web), permettra d’attirer l’oeil de ton client et il saura tout de suite qu’il s’agit de ton entreprise, ce qui joue sur la fidélisation.

PS : j’ai utilisé la troisième personne pour qualifier le graphiste, mais je suis aussi graphiste alors ces qualités sont aussi valables pour mon travail 😉

J’espère que cet article t’aura ouvert les yeux sur l’utilité de faire appel à un graphiste, sinon n’hésites pas à me faire part de tes questions, doutes… en commentaires.

 

Si tu as besoin de créer des visuels de communication sur mesure et en cohérence avec ton entreprise, n’hésite pas à me contacter ou regarder mes services.

Laisser un commentaire

S’inscrire à la newsletter

Close