fbpx
atelier ju logo blanc

Quel(s) service(s) avez-vous besoin ?


Comment avez-vous découvert Atelier Ju ?
RecommandationGoogleRéseaux sociauxAutre

Stimuler ses idées, mes techniques

En tant que graphiste, je suis constamment en train de faire fonctionner mon cerveau pour trouver de nouvelles idées que ce soit pour mes projets clients, ou même ma création de contenu concernant ma communication. Je pratique plusieurs techniques pour éviter d’avoir des idées comme les autres, ou bien tomber dans le premier degré, le cliché, mais aussi et surtout d’être bloqué et ne plus trouver d’idées. Ce qui peut arriver fréquemment.

Vider ma tête

La première chose que je fais lorsque j’ai besoin de trouver des idées, c’est vider ma tête sur papier. J’écris tout ce que je sais. Si c’est pour un projet, je note tout. Les éléments importants qu’on a évoqués par mail, des mots que mon client m’a dit au téléphone, etc. À cette étape, il ne faut pas réfléchir à ce qui est important ou pas, il faut tout écrire. Ça peut débloquer certaines choses par la suite.

On peut aussi le faire par dessin. C’est une technique assez instinctive pour le coup. On griffonne, sans y donner forcément du sens, ni en faisant en sorte que ce soit joli, peu importe.

Cette technique-là il faut l’avoir en tête tout le temps. Dès qu’une idée vient, il faut la noter. Peu importe où on est, quelle heure il est etc, elle peut s’échapper à tout moment. Pas forcément besoin d’avoir un carnet sous la main, le téléphone peut aussi faire l’affaire. Le tout c’est de s’y retrouver ensuite.

Mind map

C’est une technique que j’ai apprise à l’école, quand j’apprenais le design graphique. On nous apprenait à ne pas sortir des productions clichées et premier degré mais toujours chercher plus loin pour trouver des concepts innovants et plus différenciants.

Pour l’utiliser, c’est assez simple. On écrit un mot, une phrase, le nom d’un projet au milieu, puis on met ce à quoi ça nous fait penser, des grands axes. Et ainsi de suite. Ce mot me fait penser à… On peut y ajouter des principes techniques pour traduire ces idées graphiquement, avec des couleurs, des formes. Et on peut bien évidemment y mettre des petits dessins.

Faire de la veille

C’est quelque chose que je pratique au quotidien pour m’inspirer, mais on peut aussi le faire quand il y a un blocage. Ça permet de remplir son cerveau de possibilités, de concepts… Et parfois ça nous fait penser à… tiens j’ai mon idée ! Bingo.

Attention, là l’idée, ce n’est pas d’aller piquer l’idée des autres car on ne trouve pas la sienne. Non, là c’est surtout regarder dans les détails et se dire, tiens cette petite chose-là je pourrai en faire ça, etc. Personnellement, pour tous projets, je me fais un tableau Pinterest où je stock tout ce qui me fait penser à ce projet. Peu importe le visuel, graphisme, photo, couleur, texture. Tout est bon à prendre. Et quand je regarde mes inspirations et le résultat final, je vois bien des similitudes, mais avec toutes les recherches graphiques, les étapes etc, je m’éloigne toujours et tant mieux. Ça ne reste que des inspirations.

Sortir

Avec mon métier, je reste toute la semaine dans ma maison pour travailler et ne pas changer d’environnement ne stimule pas vraiment l’inspiration. Du coup, je fais en sorte de faire du sport au moins une fois par semaine, ça aide à se changer les idées mais aussi à voir autre chose. Parfois il suffit de pas grand-chose pour retrouver des idées, et le simple fait de sortir aide beaucoup. J’ai besoin de me balader, d’aller dehors, mais aussi de voir du monde. Parler avec des gens. Oui oui, je parle aussi la semaine, avec mes clients, mais surtout des projets. Et parler d’autres sujets, c’est top pour sortir de sa routine et stimuler notre petite tête.

Laisser le temps

Et parfois, ça ne veut pas, il n’y a rien qui vient, on trouve que nos idées sont nulles, moches, etc. Dans ce cas-là je préfère arrêter plutôt que m’acharner. Ce n’est jamais la solution. Il vaut mieux laisser de côte, faire autre chose et revenir dessus plus tard. Laisser une nuit, ou même plusieurs jours, si le temps nous le permet, c’est vraiment une bonne chose à faire. Ça permet de laisser le cerveau se reposer, tout du moins sur le sujet en question, de prendre du recul et petit à petit ça fini par venir.

Il y a surement d’autres manières de stimuler ses idées, mais voici mes différentes manières de faire. Et pour le moment, ça me suffit. D’ailleurs, n’hésitez pas à écrire dans les commentaires, si vous faites ou si vous pensez à d’autres méthodes.

Vous avez des doutes sur vos supports existants ?
Vous ne savez pas quel format / support choisir ?
Vous avez besoin de conseils ?

Poster un commentaire