fbpx
atelier ju logo blanc

Quel(s) service(s) avez-vous besoin ?


Comment avez-vous découvert Atelier Ju ?
RecommandationGoogleRéseaux sociauxAutre

Combien coûte un graphiste freelance ?

Vous lancez une nouvelle marque, un nouveau projet entrepreneurial, un événement, et vous envisagez de déléguer la création visuelle (que ce soit l’identité, les affiches, flyers…) par un graphiste, mais vous vous demandez le prix que ça va vous coûter et comment c’est calculé. Dans cet article, je vais vous expliquer comment on calcule le prix d’une prestation et pourquoi le fait-on de cette façon.

Quel est le tarif d’un graphiste ?

Un graphiste indépendant détermine le prix de ses prestations en fonction du temps nécessaire (brief, recherches, développement, finalisation, préparation et envoi des fichiers). Ce temps est estimé selon son expérience sur des projets similaires. Il peut varier selon la demande et la « difficulté » du projet. Par exemple, un travail de création va être devisé plus cher qu’un travail d’exécution. Si une charte est déjà établie, le graphiste va la suivre et ne va donc pas faire tout un travail préparatoire sur le choix des couleurs, du style etc. Ce qui lui prendra donc moins de temps.

Comment est calculé son tarif journalier ?

Pour savoir combien il doit facturer une journée de travail, il faut qu’il sache le salaire qu’il souhaite se verser chaque mois, mais aussi et surtout, tous les coûts de son entreprise.

Après avoir additionné ces deux chiffres, il faudra le diviser par le nombre de jours de travail estimés dans le mois. Mais il faut savoir qu’un indépendant n’est pas payé tous les jours qu’il travaille. Son temps passé à gérer son entreprise ne lui rapporte pas d’argent. (Prospection, communication, comptabilité…). Auquel il faut ajouter les congés, qui eux ne sont pas payés contrairement aux salariés. Pour partir en vacances, il doit avoir une trésorerie assez conséquente pour ne pas travailler tant de jours sans mettre son salaire en péril et pouvoir honorer toutes ses charges en plus.

Un graphiste à la liberté de mettre le tarif qu’il souhaite. S’il veut avoir du travail, il doit tout de même connaître les tarifs pratiqués dans sa région. Il peut aussi décider d’augmenter selon sa notoriété et de son expérience.

> Un graphiste junior facture entre 250 et 350€ par jour.

> Un graphiste sénior, entre 350€ et 600€ par jour.

Les coûts d’une micro-entreprise

Le chiffre d’affaires d’un graphiste freelance ne représente donc pas son salaire. N’imaginez donc pas que 300€ par jour va arriver dans la poche du professionnel. Non, à cela, il doit soustraire des coûts.

– Cotisations (Urssaf)

– Impôts

– Contribution à la formation professionnelle

– Cotisation foncière des entreprises

– Matériels (ordinateur, imprimante…)

– Logiciels (Adobe, Freebe, Inyio…)

– Abonnement (téléphone, internet…)

– Assurances (mutuel, prévoyance, responsabilité civile pro…)

– Banque

– Déplacement (rdv client)

– Loyer (si certains louent des espaces de coworking, bureaux…).

Après tout ça payé, il pourra se verser son salaire en gardant une partie en trésorerie sur son compte bancaire pour les investissements, mais aussi ses congés comme évoqués précédemment.

combien coute un graphiste

Que contient le prix d’une prestation ?

> Le temps de création du brief (mise à plat de la demande), d’analyse de la structure de la concurence , de recherches, de création, mais aussi des modifications.

> Le temps des contacts (mails, appels, rendez-vous…) / Pas forcément compté dans le calcul, mais c’est important de le mentionner. C’est du temps en plus.

> Le temps de faire les exports / À chaque envoi, on doit préparer les fichiers avant de les envoyer. C’est la raison pour laquelle, on souhaite que vous, clients, nous dites les modifications en même temps plutôt que revenir 10 fois dessus. C’est également pour cette raison, que les devis sont strictes en termes de retours modifications possibles. Sinon vous imaginez que notre temps estimé explose et que nous perdons du temps pour travailler sur d’autres projets.

> Les achats associés (typographies, photos…) / Optionnel.

> La cession des droits.

Pourquoi donner un prix peut prendre un peu de temps et ne pas être dit sur le vif lors d’un appel par exemple ?

Personnellement, on me demande assez souvent en premier lieu ce que va coûter la prestation. Ce qui est tout à fait normal, je le comprends. Cependant, je fais toujours en sorte de ne pas le donner tout de suite, tout simplement car j’ai besoin de poser la demande et de prendre le temps de l’étudier pour donner un prix au plus juste pour moi mais aussi pour mon client.

On justifie le tarif d’un graphiste free-lance en fonction de ses charges professionnelles, de la valeur ajoutée au projet et de son temps de travail sur ce dernier.

Vous avez des doutes sur vos supports existants ?
Vous ne savez pas quel format / support choisir ?
Vous avez besoin de conseils ?

Poster un commentaire